Malaisie et Bornéo (Août 1989)

cliquer sur les photos pour les agrandir

Désirée et moi à Chérating
soirée chez les Dayaks

 

Mon entreprise est fermée pour congés payés. Si je ne veux pas cafarder, il faut que je me bouge.

Direction : Malaisie et Bornéo.

Les vacances sont ma bouée de sauvetage.

J'aime la découverte, côtoyer des gens sympathiques, cela me réconcilie avec le monde et avec moi-même. J'apprends à vivre seule.

Je suis repartie avec Désirée, on partage la chambre.

Ce périple au charme exceptionnel m'entraînera à la découverte des grattes-ciel de Singapour mais aussi vers les anciens coupeurs de têtes cachés dans la plus vieille forêt du monde à Bornéo. La modernité pour certains et l'extrême survie d'un peuple qui veut conserver ses traditions pour d'autres.

Sans oublier la visite de la pagode aux dix mille bouddhas et bien d'autres merveilles.

Nous finirons notre circuit par une semaine au village du Club Med à Chérating dans une ambiance de kermesse sur les airs de la Compagnie Créole et du tub à la mode cet été là : "c'est bon pour le moral".

*****

Traverser la jungle, remonter la rivière en pirogue étroite de 5/6 places pour atteindre le Sarawak, le pays des Dayaks, est une expérience très rare et un dépaysement exceptionnel. Nous voguons au ras de l'eau et nous sommes saisis par le calme de l'environnement. Au détour du fleuve, nous arrivons sur une petite plage avec, plus haut, le village et ses maisons communautaires : une long-house sur pilotis cachée dans la forêt.

Rencontre avec le Chef de village et la population. Dîner, danses vont se succéder et deux nuits sur place.

Les moustiquaires sont les bienvenues.

Tout autour des maisons, cochons, poules, coqs vont et viennent en liberté, ce qui nous promet une nuit musicale et un réveil matinal dans un concert de caquetages indignés. Le lendemain, découverte de la forêt, de ses habitants, de leurs coutumes ancestrales, et pique-nique au bord de l'eau.

Des souvenirs merveilleux d'une rare intensité.

C'est avec regret que nous quittons ce monde enchanté pour découvrir le super village du Club Med de Cherating.

Cela nous réserve quelques petites rencontres surprenantes :

1) --> des varans plus gros que des veaux se baguenaudent en liberté et nous les croisons en allant à la plage.

Face à face effrayant ! Ils visitent les poubelles.

Ils nous regardent d'un air bizarre et nous déguerpissons en courant.

2) --> Des petits serpents très dangereux, à la tête triangulaire, se cachent dans les arbres.

Vous ne les voyez pas, ils restent immobiles et raides telle une petite branche.

Or, ces charmantes petites bêtes se laissent tomber sur vous ou votre serviette de bain, si vous avez le malheur de vous asseoir sous l'arbre où ils nichent..

Cela fait un drôle d'effet.

Plouf ! comme un fruit mûr qui tombe...

Panique garantie et froid dans le dos, lorsque les GO nous signalent qu'ils sont super dangereux.

3) --> les singes sautent de branche en branche, s'invitent à déjeuner et pillent votre assiette ! Les serveurs du restaurant les chassent à coup de pierre, mais ils sont d'une rapidité à vous couper le souffle. Ils connaissent la musique dès que le serveur tourne le dos. Ils déboulent comme une bombe puis repartent rapides comme l'éclair dans l'affolement général...

Rien ne les arrête et sûrement pas nos cris d'effroi.

4) --> se baigner dans la mer est dangereux. J'ai été piquée au bras par une bestiole non identifiée. Mon bras restera engourdi deux jours avec les marques d'une morsure et deux crocs !

Donc, retour à la piscine, dare dare. Nous comprenons pourquoi la plage est vide malgré le soleil et la douceur de vivre.

Les soirées sont délirantes sur l'air de "La Macaréna", un des "tub" de l'été.

J'ai pris une bonne dose de gaité. Cela retape ..

retour vers Paris, en attendant de repartir bientôt.

Singapour
Une soirée bien arrosée

 

Bornéo

pique nique chez les anciens coupeurs de têtes
en route vers le pays des Dayaks, coupeurs de tête

retour vers la liste des autres voyages ou retour vers la bio des années 1984/94